Message de la Salette – 2 : Famine, Antichrist, Enfer sur terre

Message de la Salette – partie 2

Message de la Vierge Marie à Mélanie – Samedi 19 Septembre 1946

La Vierge de la salette

mots clés : saint Michel archange, Apocalypse, La Salette, Antichrist

Une famine règnera en même temps.

Explications :
La famine physiologique est le résultat d’un manque de nourriture. Ce manque est lié aux désordres de la nature, couplés souvent aux désorganisations des gouvernances humaines, aux guerres, à la mauvaise répartition des richesses. Elle est le signe d’un mal profond qui gangrène la société humaine. En même temps, elle est un temps de souffrance où le Seigneur se met en retrait. La faim fait revenir à l’essentiel. Elle pousse les hommes à crier vers le ciel pour obtenir de l’aide au milieu de leur dénuement. Le jeûne volontaire ramène vers Dieu. Ce peut-être aussi une famine spirituelle. Les hommes cherchent à assouvir leur soif spirituelle mais n’y parviennent pas car rien en dehors du vrai Dieu ne nourrit l’esprit de l’homme. Seul le Christ est le pain de vie.

Après que toutes ces choses seront arrivées, beaucoup de personnes reconnaîtront la main de Dieu sur elles, se convertiront, et feront pénitence de leurs péchés.

Explications :
Au milieu de ces souffrances, Dieu vient poser sa Main. Il intervient miraculeusement dans la vie de ces hommes qui ont faim, dans leurs corps ou sinon dans leurs esprits. Les 5000 baptêmes de jeunes et d’adultes à Pâques 2013 en France sont un signe réel de cette Main divine qui vient toucher le cœur de l’homme qui a faim. Heureux les affamés et assoiffés de la justice, car ils seront rassasiés (Mt 5,6). Les millions de français qui se mobilisent contre la loi sur le pseudo mariage homosexuel sont aussi le signe de cette Main puissante de Dieu qui touche leurs cœurs. Quand le Seigneur se penche vers ses enfants, alors la lumière brille au milieu des ténèbres et ses enfants reconnaissent leurs péchés, qu’ils ne voyaient pas dans leurs ténèbres. Ils se tournent vers Dieu et demandent pénitence. Un chemin de conversion et de sanctification commence pour eux.

Un grand roi montera sur le trône, et règnera pendant quelques années. La religion refleurira et s’étendra par toute la terre et la fertilité sera grande,

Explications :
La Vierge nous laisse ici entrevoir la fécondité des œuvres de Dieu. Il appelle ses élus à gouverner la terre. Le vrai Roi par nature étant le Christ, l’Elu de Dieu. La foi en Christ croit dans les cœurs et s’étend par toute la terre. Elle porte des fruits féconds, fait grandir les vertus, la charité, le respect de la vérité et de la dignité humaine. Mais cela reste de courte durée car un combat ultime doit survenir avant la fin du monde. Tant que ce combat définitif n’est pas mené, nous vivons des temps de grâces préfigurant ce qui adviendra dans notre vie céleste, nous recevons les arrhes de l’Esprit-Saint (2 Cor 1,22; 5,5) , mais la vie en plénitude sera donnée au relèvement des morts, pour ceux qui auront cru au Christ (Jn 3,16; 3,36; 6,47) et l’auront suivi jusqu’au bout.

le monde content de ne manquer de rien recommencera ses désordres, abandonnera Dieu, et se livrera à ses passions criminelles. Parmi les ministres de Dieu, et les Épouses de Jésus-Christ, il y en a qui se livreront au désordre, et c’est ce qu’il y aura de [plus] terrible. Enfin, un enfer règnera sur la terre. Ce sera alors que l’Antéchrist naîtra d’une religieuse: mais malheur à elle ! Beaucoup de personnes croiront à lui, 

Explications :
Peut-être s’agit-il là d’une description de ce grand combat définitif. Le monde n’a pas été totalement purifié. L’esprit du monde reste latent et ressurgit au milieu d’une fausse satisfaction, d’un faux sentiment de liberté et de paix. Une débauche gigantesque déferle et ouvre les portes à l’AntiChrist. La Vierge nous décrit son ascendance spirituelle. Il s’agit d’une fausse religieuse en lien avec le Serpent. Nous voyons là les traits de la gnose, ou de l’ésotérisme qui puise ses racines dans le paganisme, l’occultisme et les interprétations fausses et réorientées des textes bibliques. L’Enfer enfante l’Antichrist. Les hommes préparent sa venue par l’accumulation de leurs péchés, et de leurs crimes. L’Antichrist est celui qui nie la messianité de Jésus ( 1 Jn 2,23). Il la nie de toutes ses forces. Il ne se contente pas de ne pas y croire, il la combat, il veut la détruire, en particulier il se dresse contre ceux qui y croient, pour en effacer toute trace. Ces dernières années, les scandales de pédophilies, et d’autres débauches sexuels, commis au sein de l’Eglise et souillant son visage, ont été révélés en plein jour. Nous avons pris conscience que les lieux où la morale chrétienne et où la loi de Dieu devait être enseignées sont devenus des repaires du Diable, des lieux de grandes débauches. Prions l’archange saint Michel, et aussi l’archange saint Raphaël plus spécialement envoyé pour chasser le démon de la luxure.

parce qu’il se dira venu du ciel, malheur à ceux qui le croiront ! Le temps n’est pas éloigné, il ne se passera pas deux fois 50 ans.

Explications :
Il saura se déguiser, se faisant passer pour quelqu’un venu du Ciel. Nous le savons, Satan lui-même se déguise bien en Ange de Lumière ( 2 Co 11,14). Il trompe en faisant miroiter de bonnes choses. Aujourd’hui, on trompe les hommes en leur faisant miroiter le bien-être, l’épanouissement personnel, la détente, le voyage astral, la prospérité. On les trompe avec toutes sortes de fausses promesses sociales, sociétales, économiques. La Vierge nous invite à la prudence : tous ceux qui promettent le Ciel sur terre sont des menteurs. Tous ceux qui ne sont pas envoyés par le Christ et se prétendent venant du Ciel sont des menteurs. Si nous les croyons, nous irons à notre perte. Ce temps n’est pas éloigné. Nous ne connaissons pas le jour où le Christ reviendra définitivement, mais nous savons que les antichrists ont toujours existé de tout temps. Donc le temps de la prudence et de la vigilance est également le nôtre.

Mon enfant, vous ne direz pas ce que je viens de vous dire. (Vous ne le direz à personne, vous ne direz pas si vous devez le dire un jour, vous ne direz pas ce que cela regarde), enfin vous ne direz plus rien jusqu’à ce que je vous dise de le dire ! »

Explications :
La Vierge a invité Mélanie à patienter avant de divulguer le message. Aujourd’hui nous pouvons le relire et chercher à le comprendre mais il ne contraint pas notre foi. Avant tout, relisons la Parole de Dieu consignée dans les Ecritures.

Je prie Notre Saint Père le Pape de me donner sa sainte bénédiction. Mélanie Mathieu, bergère de La Salette
Grenoble 6 juillet 1851

Conclusion:
Ce combat nous dépasse, ce n’est pas un combat pour les êtres humains. C’est celui des démons et de leur chef, Satan contre Dieu. Mais si Dieu s’abaisse pour venir Lui-même sur la terre pour sauver les hommes, il ne s’abaisse pas pour combattre Satan. Il envoie son fidèle serviteur, l’archange Saint Michel qui avec ses milices célestes vainc le Dragon et ses hordes infernales (Ap 12,7-9). Le souffle d’archange Saint Michel, c’est le souffle de l’Esprit de Dieu qu’il a reçu, c’est le glaive de la Parole acérée qui lui a été donnée. La Terre et les hommes vivent la passion, et passent par la mort avant de ressusciter, pour que naisse une nouvelle Terre et que règne l’homme nouveau uni au Christ. Quant au Diable, aux démons et aux hommes insatanisés, ils seront jétés pieds et poings liés par les Anges de Dieu dans les abimes infernales pour l’éternité (Mt 13,50; 22,13).


Merci de soutenir les associations caritatives auxquelles je reverse l’intégralité de mes droits d’auteurs en achetant mon livre saint Michel, conduis-nous au Christ!

Commentaire

Message de la Salette – 2 : Famine, Antichrist, Enfer sur terre — 3 commentaires

  1. Bonjour padré, j’aimerais savoir le fond de l’apocalypse concernant la lettre envoyée sept églises, et qui sont les nicolaïtes et qu’elles sont les églises qui pratique les cultes de zesabhebelle. Je vous remercie. Christine

    • Bonjour. Je ne suis pas prêtre mais laïc et père de famille. La Bible ne dit pas qui sont les Nicolaïtes mais le Christ nous apprend qu’il déteste leurs oeuvres. Selon certains pères de l’Eglise, il s’agirait d’une secte qui enseignait l’importance du plaisir et de la fornication. Pour d’autres, il s’agirait d’une secte qui sacrifiait aux idoles. Pour d’autres encore, il s’agit d’une secte qui répand des doctrines hérétiques sur la Sainte Trinité. Ce mot nicolas vient du grec nikos (destructeur) et laos (peuple) et signifie destructeur du peuple. Aujourd’hui, il paraît difficile de dire exactement qui Jésus condamne par les Nicolaïtes. Mais puisque c’est une parole biblique, nous pouvons aussi la comprendre comme une parabole. Que déteste le plus le Christ sinon les oeuvres du Diable et de l’AntiChrist ? Personnellement, j’aurai tendance à voir derrière le mot de Nicolaïtes toutes les sectes de tout temps qui infectent l’Eglise et cherchent à la ruiner de l’intérieur soit en répandant des calomnies, soit en enseignant des hérésies, soit en poursuivant les concupisences de ce monde. Elles sont des outils du Diable et Jésus hait leurs oeuvres.
      Jézabel était, dans le livre des rois, l’épouse du roi Achab, qui vouait un culte aux idoles Baal et Astraté, c’est-à-dire à des démons. Le prophète Elie, sur volonté divine a fait mettre à mort tous les prêtres de Baal, c’est-à-dire tous les prêtres satanistes qui étaient à la cour de la reine Jezabel. Le mot Baal se retrouve dans le nom BaalZevouv traduit par Belzébuth qui signifie le Seigneur des mouches, soit le Seigneur des esprits malins, cela je l’explique bien dans mon livre « Saint Michel, conduis-nous au Christ! ». Dans l’Apocalypse, il s’agit d’une autre Jezabel qui est une fausse prophétesse et qui enseigne de manger des viandes sacrifiées aux idoles. Cette seconde Jezabel ressemble à la première en cela qu’elle voue un culte à des idoles païennes derrière lesquelles se cachent des démons. Donc elle voue un culte à Satan. Elle a été avertie de son erreur, mais refuse de se convertir et commet par là un péché mortel qui la conduit à la damnation éternelle.