Saint Michel défends-nous car Dieu ne permet pas le Mal

Saint-Michel défends-nous dans le combat

Incompréhension devant le Mal

Dans notre monde en ébullition et en ces temps où le Mal se déchaine avec une violence particulière, plus que jamais, nous avons besoin de la protection du Ciel et de l’assistance de l’Ange Protecteur  de la France : Saint-Michel Archange.

Face aux guerres, aux persécutions et aux attentats, notre première réaction est d’être stupéfaits d’incompréhension et de peur. Ce sont des réactions humaines normales. Nous ne comprenons pas la raison d’être de ces violences, et de ces morts innocents. Nous venons de le vivre en France avec les attentats du 13 Novembre 2015, puis ceux de Nice le soir du 14 juillet 2016. Attentats de grande ampleur qui se surajoutent à d’autres plus limités ou ratés mais qui étaient tout autant horribles dans l’intention.

"Petite syrienne qui pardone. Saint Michel vient à son aide !

Dieu ne permet pas le Mal

Puis vient cette question : « Pourquoi Dieu permet-il ce Mal ? ». Les croyants se la posent et cela les ébranle dans leur foi. D’autres ont perdu la foi à cause de l’idée que si le Mal existe Alors Dieu qui est bon ne peut pas exister. Cette question est terrible. Car un Dieu paternel plein de tendresse, un Jésus Fils de Dieu d’infinie Miséricorde, un Esprit-Saint rempli d’Amour, nous semblent totalement incompatibles avec le déferlement de barbarie auquel nous assistons et dont nous sommes victimes de façon indirecte et parfois de façon plus directe..

Cependant, je ne peux, personnellement, me satisfaire intellectuellement de la réponse selon laquelle Dieu permet le Mal pour telle ou telle raison. Par exemple, pour éprouver notre foi. Ou parce que nous sommes libres. Ou parce qu’il peut en tirer un bien ou etc. Certes, notre foi est éprouvée, certes nous sommes libres, certes nos aïeux ont péché, etc. mais en soi tous ces arguments ne prouvent pas que Dieu permet le Mal. En effet, une bonne fin ne justifie pas de mauvais moyens. Si Dieu est infiniment bon, et je le crois, alors nécessairement Dieu ne veut pas et ne permet pas le Mal.

Dieu combat le Mal

Donc pourquoi le Mal existe et pourquoi ce Dieu bon ne l’a-t-il pas éliminé depuis longtemps ? Je dirais que si Dieu est bon, s’il ne veut pas et ne permet pas le Mal, mais qu’il ne l’a pas éliminé depuis longtemps, c’est tout simplement que ce temps est celui du Grand Combat et que Dieu ne l’a pas encore fait disparaître complètement.

Dieu combat avec les armes du bien. Il vainc le Mal dans la durée et non d’un seul coup de baguette magique. Dieu n’est pas un magicien. Et ses armes ne sont pas de même nature que celles du Mal. Car les armes du Mal sont brutales, aveugles, sans règle, sans loi. Elles autorisent tout, partout n’importe comment. Mais les armes du bien sont douces, discrètes, respectueuses de la dignité humaine et ne s’appliquent pas n’importe où n’importe comment. D’une certaine façon, Dieu combat à armes inégales. Et il œuvre toujours au mieux. Nous en avons la certitude : seulement à la fin des temps il vaincra définitivement, mais ce n’est pas encore la fin. Il séparera pour l’éternité les bons des méchants. Et les bons ne subireront plus jamais aucun mal.

La Victoire de la Croix

Donc Dieu ne veut pas et ne permet pas le Mal, et plus encore Il le combat sans cesse. Et son arme, c’est en premier le don de son Amour dans sa mort sur la Croix. Que peut-il faire de plus que mourir par Amour pour nous pour combattre le Mal ? Rien, Il a fait le maximum possible. Il ne peut pas faire plus. Et Il a vaincu le Mal sur la Croix. Il envoie aussi saint Michel archange et ses milices pour le combattre et le vaincre. Mais attention la Victoire de la Croix ne s’applique qu’à ceux qui acceptent la Croix. Là où la Croix n’est pas acceptée, là où Dieu est rejeté, alors le Mal prolifère.

Combattre le Mal par la Croix

Donc, nous avons nous aussi notre part à jouer dans le combat contre le Mal. Et notre part, c’est de suivre le Christ et d’accepter la Croix. Si nous le faisons, nous serons des guerriers contre le Mal, sinon nous serons des alliés du Mal. Il nous faut choisir notre camp.

Si nous acceptons le Christ, il nous donne le signe de la Croix qui nous rend vainqueur. Et avec ce signe, il nous accorde sa Protection. En particulier, Il envoie auprès de nous la Très Sainte Vierge Marie et l’archange saint Michel. Cela veut dire aussi que prendre part active dans le combat contre le Mal implique de nous tenir auprès du Christ et au côté de saint Michel, et même de rejoindre ses milices.

Extrait de l’épître aux éphésiens

Comment ? En utilisant les armes du bien, celles décrites par l’Apôtre saint Paul :

Revêtez l’équipement de combat donné par Dieu, afin de pouvoir tenir contre les manœuvres du diable. Car nous ne luttons pas contre des êtres de sang et de chair, mais contre les Dominateurs de ce monde de ténèbres, les Principautés, les Souverainetés, les esprits du mal qui sont dans les régions célestes. Pour cela, prenez l’équipement de combat donné par Dieu ; ainsi, vous pourrez résister quand viendra le jour du malheur, et tout mettre en œuvre pour tenir bon. Oui, tenez bon, ayant autour des reins le ceinturon de la vérité, portant la cuirasse de la justice, les pieds chaussés de l’ardeur à annoncer l’Évangile de la paix, et ne quittant jamais le bouclier de la foi, qui vous permettra d’éteindre toutes les flèches enflammées du Mauvais. Prenez le casque du salut et le glaive de l’Esprit, c’est-à-dire la parole de Dieu. En toute circonstance, que l’Esprit vous donne de prier et de supplier : restez éveillés, soyez assidus à la supplication pour tous les fidèles.(Ep 6,11-18)

Les autres arme du combat spirituel

Les autres armes sont bien sûr, l’unité de l’Église, la pratique des sacrements, et la prière, en particulier l’adoration eucharistique, le saint Rosaire, et les prières de combat avec saint Michel comme celle du pape Léon XIII. Et aussi le jeûne. Le jeûne uni à la prière sont des armes redoutables pour chasser les démons.

Chers frères et sœurs, demeurez fermes dans la foi, priez, jeûnez, recevez les sacrements, restez indéfectiblement unis au Christ, invoquez Dieu, demandez la protection de la Vierge Marie et de saint Michel, demandez-lui de vous protéger et de protéger la France et le monde. Ainsi, vous assumerez votre part, celle que Dieu attend de vous et de nous tous, dans le grand combat contre le Mal.

Les commentaires sont fermés.